Point d'humour dans ce post, car je suis toujours extatique devant la beauté de ce que j'ai vu à Gili Air, sous l'eau.

 

Gili Air appartient à un groupe de trois petites îles (Gili Air, Trawagan, Meno), à côté de Lombok. Ces îles sont si petites qu'il est possible de faire le tour de l'ile en 1h de vélo. Sur Gili Air, les moteurs ne sont pas autorisés donc on se déplace en vélo ou en poney. Non, ça n'est pas une blague, y a vraiment des calèches à poney, et pas seulement pour les touristes.

image

 

Et donc je crois que j'ai trouvé le paradis. Même avec les touristes dont l'ile est évidemment blindée, c'est paisible, plein de sable, de soleil et d'eaux turquoises. Les fonds marins sont visibles à l'oeil nu, donc j'ai pris en photo les oursins les plus gros que je n'ai jamais vu, du genre 40 cm d'epines. Et j'ai fait du snorkelling (plongée en masque et tuba) et j'ai découvert la vie sous-marine. Les tortues (Enfin une, mais bon j'étais deja refaite). Les poissons tropicaux. Les anémones. Et les coraux.

Permettez-moi de faire une aparté sur les coraux. Autour de Gili, un grande partie des coraux sont blancs et morts. Les plages en sont pleine, et je vous assure que ça fait mal au cœur de se balader dans un cimetière marin. Donc s'il vous plaît, on arrête les sacs en plastique que les tortues mangent, on diminue le pétrole, on trie ses déchets, et on plante des arbres. Parce que comme m'a fait remarquer un ami plongeur, les coraux vont disparaître en 2050, supprimant la nourriture de 25% de la faune sous-marine.

image

Et non, j'ai pas de photos des tortues. Les tortues ça vit sous l'eau ; mon portable, non.

image